Oui, écrire et concevoir SteamShadows est clairement sous le signe de l'aventure.

L'aventure voulue en premier, car j'ai écris le jeu avec 3 directions en tête :

- Le pulp, c'est à dire l'action, le rythme soutenu et le suspens. Les personnages sont tous capables de faire face aux pires situations, ils sont prêts, dans leur âme comme dans leur corps (et leur vapotech, bien sûr). L'univers se devait de refléter une situation justifiant de tels personnages, d'où le mélange de guerre totale, bien que contenue à certains territoires, et de monstres voulant se repaître du sang des humains.

-  L'exploration et l'exotisme. Les joueurs commencent à Londres, mais très vite, très très vite, ils vont être emportés dans la tourmente des enfants Stockwell, qui fouillent la planète à la recherche de leur père. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les traces de Sir Stockwell emmènent parfois dans les endroits les plus sauvages.

- Les enquêtes et la peur, enfin, dans la plus pure traditions des récits britanniques de l'époque, même si le simple cauchemar s'est transformé en enfer. Ainsi, les Jekyll, Hyde, chien des Baskerville et autres fantômes ont gagnés une vie propre, étrange, parasite, malsaine. Les Horreurs de SteamShadows ne ressemblent en rien au fantôme des Canterville sauf dans la forme et la vapeur ne suffira pas à sauver les personnages s'ils n'utilisent pas leur cervelle en premier à la Lovecraft !

Mais c'est aussi une aventure dans sa conception !

Le kit découverte est presque prêt, mais m'as pris un temps fou à écrire, la souscription devrait commencer à temps, ce mois-ci, mais au prix d'une partie de ma santé et j'ai même mis la main à la patte pour les illustrations.
Et je ne parle qu'en mon nom, le duo Camille Claben bosse comme un malade sur le chapitre à propos de Londres, Nicolas prépare la mise en page frénétiquement, Fabien Laouer s'éreinte sur les illustrations des archétypes, et il y en a plein !

Enfin, la dernière épreuve est mentale, le jeu va-t-il  être proposé avec une édition collector ? Autant j'adorerais avoir ce beau bouquin entre les mains (10% de pages en plus, tout couleur et en plus, la couverture collector prévue est juste magnifique), autant c'est un gros risque financier. Car cela veut dire augmenter le montant de l'objectif de la souscription et donc augmenter le risque que rien ne se fasse, si on ne l'atteint pas...
JdR Editions a deux ans depuis peu, mais notre trésorerie ne nous permet pas de lancer le jeu par nous-même, ce sera donc tout ou rien. Et le collector va sérieusement changer la donne : plus joli, mais plus cher... La question 'est pas tranchée à cette heure, je me demande même si on va pas le jouer au D6 !

Bref, de l'aventure à tous les niveaux !
Si vous voulez participer au débat sur le collector, parlons-en dans les commentaires : pour versus contre, tout ça... :)

Et pour faire bonne mesure une petite illustration issue de ma tablette graphique ;)

Fred

STEAMSHADOWSpreview1